Bon usage du médicament

A DESTINATION DES MEDECINS PRESCRIPTEURS

Prescription des traitements médicamenteux (médecins traitant, médecins coordonnateurs HAD, médecins hospitaliers, …)

Le médecin traitant est le pivot de la prise en charge du patient en HAD. Il reste le prescripteur principal des thérapeutiques médicamenteuses. Dans le cas où le médecin traitant n’est pas joignable ou en situation d’urgence, le médecin coordonnateur peut être amené à intervenir à la demande des soignants salariés ou libéraux. Des procédures et protocoles thérapeutiques sont mis en œuvre afin de répondre aux besoins du patient en situation d'urgence. Pour les prescriptions médicamenteuses, il est demandé aux médecins d’utiliser l’ordonnancier HAD. L’objectif de ce document est de proposer un support unique de prescription, de délivrance et d’administration de traitements médicamenteux.

Dans la mesure du possible, le médecin traitant organise une visite à domicile tous les 15 jours pour renouveler le traitement à l’aide de l’ordonnancier HAD les prescriptions médicamenteuses ne doivent pas excéder 7 jours. 

 

Les guides d'utilisation de l'ordonnancier HAD sont à votre disposition dans les documents à télécharger.

Recommandations de bonnes pratiques de prescription médicamenteuse

Pour favoriser la sécurisation du circuit du médicament, les médecins sont invités à prescrire les traitements médicamenteux en dénomination commune internationale (DCI).  Par ailleurs, dans un souci de maîtrise des dépenses de santé, il est demandé de privilégier la prescription de médicaments génériques et biosimilaires, chaque fois que possible. Pour plus d'informations, il est possible de consulter le répertoire des médicaments génériques de l'ANSM, ainsi que le site Internet de la  Haute Autorité de Santé.  Lorsque le patient présente des troubles de la déglutition et/ou une nutrition entérale, les médecins sont priés de se référer aux recommandations de bonnes pratiques diffusées via le site de l'OMEDIT Normandie

Dans la rubrique documents à télécharger, sont disponibles des recommandations de bon usage des antibiotiques de la Haute Autorité de Santé et de l'Assurance Maladie. Le médecin coordonnateur se tient à disposition des médecins généraliste pour vous fournir des informations ou des documents complémentaires concernant les traitements anti-infectieux et antibiotiques en termes de pertinence et/ou de durée. 

A DESTINATION DES PHARMACIENS

Délivrance des traitements médicamenteux (pharmaciens d’officine)

Les établissements d’HAD de la Mutualité Française Aisne-Nord-Pas de Calais SSAM ne disposent pas de pharmacie à usage intérieur. Les traitements médicamenteux sont délivrés par la pharmacie d’officine du patient, à l’exclusion des médicaments réservés à l’usage hospitalier et des médicaments pour soins urgents. Cette délivrance est réalisée selon la convention cadre de partenariat en vigueur et l’accord nominatif de prise en charge signé lors de l’admission du patient en HAD. Les traitements médicamenteux sont délivrés par le pharmacien d’officine au plus petit conditionnement ou en quantité pour 7 jours de traitements en tenant compte des stocks des médicaments déjà présents au domicile du patient. Il est demandé au pharmacien de tracer la délivrance et l’analyse pharmaceutique sur l’ordonnancier HAD utilisé par le médecin pour la prescription. Les factures doivent être adressées uniquement à l’HAD sous 15 jours en joignant une copie de l’ordonnancier HAD, y compris en cas de renouvellement.

Les guides d'utilisation de l'ordonnancier HAD sont à votre disposition dans les documents à télécharger.

Recommandations de bonnes pratiques de délivrance des traitements médicamenteux

La dispensation à délivrance nominative comprend : l’analyse pharmaceutique de l’ordonnance, la préparation éventuelle des doses à administrer, la délivrance nominative, la mise à disposition des informations et les conseils nécessaires au bon usage des médicaments. Le pharmacien d’officine et ses collaborateurs doivent veiller à ce que les conditions de transport entre l’officine et le domicile du patient respectent l’intégrité des traitements médicamenteux, la chaine du froid et la confidentialité des données.

Le pharmacien d’officine et ses collaborateurs assurent l’information habituelle du patient et de son entourage en matière de stockage et de bon usage des médicaments, notamment des antibiotiques, des anticoagulants et des autres médicaments dits à risques. Celle information doit permettre de favoriser l’observance et de prévenir les incidents ou accidents iatrogènes.

A DESTINATION DES IDE

DONNEES DE REFERENCE

Les guides d'utilisation de l'ordonnancier HAD sont disponibles dans les documents à télécharger. D’autres documents sont également à consulter via les documents téléchargeables ou les sites Internet de référence : 

  • Le référentiel de prescription et niveaux d'ASMR de la Haute Autorité de Santé
  • Les conseils adaptés de bon usage, de surveillance et de suivi des produits de santé élaborés par le réseau ONCO Hauts de France
  • La base de données sur les médicaments Thériaque, accessible gratuitement
  • ou le Dictionnaire Vidal

Aller plus loin

Documents à télécharger